Pratiques d’excellence

Résolution de conflits par l’approche collaborative

Youturn fait partie de la Communauté de résolution de problèmes par l’approche collaborative (RPC) d’Ottawa [Ottawa’s  Collaborative Problem Solving Community of Practice (CPS)]. L’agence met actuellement cette approche en pratique dans toutes ses interventions et programmes.

La RPC est une approche innovatrice à la façon de comprendre et d’aider les jeunes ayant des difficultés comportementales, sociales et émotionnelles. Elle a été élaborée par le Dr Stuart Ablon duMassachussetts General Hospital et elle est de plus en plus reconnue en tant que modèle de pratique d’excellence dans un vaste éventail de programmes dédiés à l’enfance et la jeunesse.

L’approche RPC se fonde sur la prémisse que chaque jeune « fera la bonne chose, s’il le peut ».En d’autres mots, la RPC croit et comprend que les jeunes veulent bien agir, mais que parfois, ils ne savent pas comment – il leur manque les compétences pour adopter des comportements sains et bien adaptés. Les interventions et les traitements qui sont guidés par la RPC ont comme objectif de donner aux personnes les outils qui leur permettront de satisfaire leur besoin naturel d’avoir du succès.

Parce qu’elle fait partie de la Communauté de résolution de problèmes par l’approche collaborative (RPC) d’Ottawa, youturn travaille en collaboration avec d’autres agences de services aux enfants et aux adolescents afin d’offrir aux enfants et aux familles de la région des traitements cohérents dans tous les secteurs.

L’approche socioécologique

« La recherche a démontré que le traitement du jeune en isolation de ses systèmes de référence (de sa famille, de son école, de ses pairs ou de sa communauté) entraîne une érosion rapide des progrès accomplis dès son retour dans la famille. » (Alan Lescheid Ph.D.,  Université Western Ontario.)

Youturn appuie l’approche socioécologique (aussi appelée « approche écosystémique ») et l’a adoptée dans ses interventions depuis l’an 2000. Cette approche consiste à :

  • Examiner les besoins et des forces des systèmes impliqués dans la vie du jeune;
  • Obtenir le soutien de ces systèmes pour planifier et mettre en pratique des interventions qui viseront à diminuer les comportements à risque chez le jeune ;
  • Fournir le soutien dans toutes les sphères de la vie du jeune (sa famille immédiate, sa famille élargie, ses pairs, son voisinage, son école ou sa communauté) ;
  • Travailler avec les familles en les considérant comme collaborateurs à part entière dans la planification et la prestation du traitement, tout en mettant l’accent sur le rôle à long terme d’agent de changement de tous les membres de la famille.

Thérapie cognitivo comportementale

« Plus que toute autre approche d’intervention, la thérapie cognitivo-comportementale s’est attiré énormément d’attention en raison de son efficacité en traitement correctif. » (Alan Lescheid Ph.D.,  Université Western Ontario.)

Il existe une quantité remarquable de recherches qui soutiennent le rôle que la thérapie cognitivo comportementale (TCC) joue dans l’efficacité du traitement correctif. Nous faisons donc appel à la TCC pout l’intégrer à l’élaboration des plans d’intervention de nos clients.

Risque-besoin-réceptivité

Les recherches font également souvent mention de l’importance d’ajuster l’intensité des interventions au niveau de risque et aux besoins individuels de chaque contrevenant. Le « principe du risque sous-jacent au placement des cas » (“The Risk Principle of Case Classification”, Andres et al. 1990) propose qu’un niveau intense de services est plus utile pour un jeune à risque élevé, tandis qu’un jeune à risque faible peut de façon sécuritaire recevoir des services de moindre intensité. Mal adapter le degré d’intensité des services au niveau de risque les rendra inefficaces, inopérants et pourrait même augmenter le niveau de risque de récidive chez le jeune contrevenant.

Composantes d’un programme de services efficaces

Les résultats de recherches sont sans équivoque quant à ce qui constitue un programme efficace. Youturn s’est engagée à livrer des programmes qui correspondent aux qualités d’un service efficace, ce qui signifie que l’agence garantit l’assurance de la qualité par :

  • Des rencontres de supervision cliniques à l’horaire et régulières;
  • Un programme d’évaluation;
  • L’adhésion au processus de pensée critique et de pratiques d’excellence;
  • Des rapports initiaux, mensuels et terminaux axés sur l’aspect clinique des interventions;
  • Une attention particulière portée à l’écart entre les connaissances et les compétences cliniques;
  • De la formation continue;
  • L’utilisation d’outils de mesure du niveau de risque et de besoins avant et après le traitement;
  • L’évaluation de l’atteinte des objectifs intermédiaires;
  • Des enquêtes de la satisfaction du client et des autres intervenants;
  • Un engagement à faire la collecte de données (depuis 1989) et à évaluer si nos services contribuent à diminuer le risque de récidive;
  • Une vérification clinique effectuée par un psychologue.